Fiche profil

Les débouchés

Taux de réussite

Pour vous aider dans vos choix, consultez les réponses à vos questions :

  • Je prépare un Bac ES-option mathématiques, puis-je espérer être admis(e) en DUT génie civil ? Si oui, quels sont les critères de sélection ?
Tout  à fait, le dossier devra cependant être très solide. Le niveau global et plus particulièrement en langues et en mathématiques devra être conforté par une réelle motivation.
 
  • Puis-je intégrer une école d'architecture après le DUT ?
C'est possible, mais cela reste à la marge. Le nombre de poursuites d'études en école d'architecture varie entre 0 et 3.
 
  • Je prépare un bac S ; compte-tenu de la sélection des dossiers et du nombre de candidats, ai-je une chance d'être admis(e) en DUT Génie civil ?
Le département a un taux de sélection de 1 pour 10 environ. Tous les dossiers présentés sont étudiés par la commission de recrutement.
Il faut avoir un dossier global cohérent avec des notes dans les parties scientifiques et techniques au dessus de la moyenne. Les notes d'anglais ne sont pas à négliger. Une bonne motivation doit accompagner le tout.
 
  • Quelles sont les poursuites d'études possibles après ce DUT ? Existe-t-il des formations pour poursuivre sur place ?
Sur une promotion de 130 étudiants environ, une vingtaine d'étudiants poursuivent en école d'ingénieur, éventuellement par alternance. Une quinzaine d'étudiants  intègrent le parcours Licence/Master. Une grosse moitié des poursuites d'études se fait en Licence Professionnelle. Le département en propose trois en local.
 
  • Je souhaite chercher du travail après mon DUT, quelles sont statistiquement mes chances de trouver un emploi ? Dans quel délai ?
Nous recevons régulièrement des annonces de partenaires industriels à la recherche de techniciens supérieurs.
Nous recevons des retours d'enquêtes sur le placement à 6 mois qui montrent que plus de 90% des diplômés ayant fait le choix de l'insertion professionnelle ont un emploi.
 
  • J'hésite entre un DUT et un BTS.
Les DUT et les BTS ne sont pas des diplômes concurrentiels. Le DUT propose une formation scientifique et humaine un peu plus large et permet sans doute des poursuites d'études plus nombreuses. Le BTS offre des compétences plus spécialisées permettant d'être opérationnel plus rapidement pour le monde du travail. Le DUT offre une vision plus globale des problèmes que l'on peut rencontrer Les titulaires de ces diplômes postulent à égalité de chances dans les poursuites d'études de type Licence Professionnelle.
 
  • Je suis intéressé par une insertion dans le monde professionnel assez rapide. Le DUT permet-il cela ?
Même si le DUT a vocation à préparer à une insertion professionnelle immédiate, actuellement peu d'étudiants font ce choix (de l'ordre de 5 à 10%). Néanmoins, les offres d'emploi à ce niveau existent réellement, et les diplômés du DUT GC-GP ne rencontrent pas de difficultés à s'insérer dans le milieu professionnel, moyennant une certaine mobilité sur le territoire national.
 
  • Je souhaite devenir ingénieur mais je ne suis pas sûr de mes capacités. Le DUT me permet-il d'envisager ce projet ?
Tout à fait. Le passage par l'obtention du DUT peut vous rassurer dans votre démarche en prenant conscience de vos capacités. En outre, il peut vous permettre, sous réserve de bons résultats, d'intégrer après le DUT une école d'ingénieur ou une filière master et de réussir.
 
  • J'hésite en 2 spécialités de DUT Chimie et DUT Génie Chimique.  Quelle est la différence entre ces 2 formations ?
Ces formations proposent toutes les 2 des enseignements en chimie et en génie chimique / génie des procédés. Cependant, le DUT Génie Chimique - Génie des Procédés est axé sur les procédés de transformation de la matière (cœur de la formation), la chimie apparaît dans les enseignements comme un outil. En DUT de chimie, c'est l'inverse : la formation est centrée sur la réaction et les analyses chimiques, le génie chimique est un outil du technicien chimiste.
 
  • Le DUT est un diplôme à bac+2 dans le système LMD, ce diplôme est-il encore intéressant ?
Bien sûr. L'obtention d'un DUT vous permet d'acquérir un diplôme et une qualification reconnus par le monde du travail depuis près de 40 ans. L'insertion professionnelle au niveau bac+2 pour les titulaires d'un DUT est toujours d'actualité.
 
  • L'admission en DUT Génie Chimique - Génie des Procédés  est-elle de droit ?
Comme dans toutes les autres filières DUT, l'admission dans les IUT est soumise à l'acceptation par un jury du dossier de candidature. Ce dossier contient généralement des éléments de notation de la classe de terminale, les appréciations des enseignants de cette classe mais également une lettre de motivation qui permet à chaque candidat d'expliquer son projet, sa motivation et ses choix pour cette filière.
 
  • Existe-t-il une série de baccalauréat spécifique pour intégrer un DUT ? Quelles sont mes chances de réussite en fonction de mon baccalauréat ?
L'admission en première année se fait sur titre après examen des dossiers scolaires des candidats. Les baccalauréats recommandés pour le DUT GC-GP sont : S, STL, STI2D et Bac Pro de la spécialité (en particulier nous sélectionnons uniquement les très bons dossiers issus du bac professionnel "Industries de Procédés").

L'admission en première année est aussi ouverte aux étudiants titulaires d'un des diplômes cités ci-dessus et désirant se réorienter.

Le taux de réussite global (toutes origines, réussite en 2 ou 3 ans) est de l'ordre de 80%. Ce taux est à nuancer en fonction du baccalauréat d'origine (80% de réussite en 2 ans pour les bacs S, 60% pour les bacs technologiques, et 55% pour les bacs professionnels).

Des dispositifs pédagogiques particuliers d'aide à la réussite sont mis en place : des cours de soutien sont proposés au 1er semestre en mathématiques, physique  et chimie. Un enseignant référent est affecté à chaque étudiant pour l'accompagner tout au long de son parcours : écoute, conseil sur les méthodes de travail, conseils personnalisés sur la recherche de stage, sur l'orientation post-DUT...
 
  • Les DUT sont-ils réservés aux élèves moyens ?
Les IUT sont des filières sélectives, c'est-à-dire que l'on y rentre après acceptation de son dossier par un jury d'admission. Ce caractère sélectif a pour objectif de recruter des étudiants dont le profil scolaire laisse à penser qu'ils peuvent réussir leur parcours en DUT. Il y a donc un niveau minimal requis qui explique que l'échec soit limité dans cette filière. Le niveau des derniers étudiants classés dans la liste des admis dépend du nombre de places disponibles dans la formation et de l'attractivité de la formation c'est-à-dire du nombre de candidats.

Attention le manque d'attractivité d'une formation n'est pas synonyme de formation peu porteuse au niveau de l'emploi ! Il existe souvent un fort décalage entre l'image de secteurs professionnels perçue par les élèves et la réalité du marché de l'emploi. Parmi les candidats, de très bons élèves choisissent d'intégrer l'IUT, et ce pour des raisons variées. Celles-ci peuvent être financières, le DUT permet de s'insérer rapidement sur le marché du travail (les statistiques nationales montrent que 80% des diplômés de DUT souhaitant s'insérer dans le monde du travail décrochent un contrat en moins de 3 mois). Les autres raisons qui motivent en particulier les lycéens de bon ou très bon niveau à entrer en IUT sont la possibilité d'intégrer une école d'ingénieur. En effet, dans ces écoles un quota de places est réservé aux meilleurs étudiants de DUT.
 
  • Comment est évalué mon dossier de candidature ?
Pour évaluer votre dossier de candidature, nous nous basons sur 3 critères principaux :
- les notes obtenues dans les disciplines scientifiques tout en observant votre positionnement dans la classe et votre évolution en cours d'année,
- les avis de vos professeurs
- le degré de motivation de votre projet que vous devez exposer dans votre lettre de motivation.